REUNION GUOT UNICONGO

Dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau business model du Guichet Unique des Opérations Transfrontalières, adopté en conseil d’administration du GUOT, en sa session bilancielle 2018 et budgétaire 2019, le Directeur général du GUOT Eugène Rufin BOUYA a entrepris une série de consultations avec les partenaires économiques aux fins de les mettre au parfum de cette nouvelle donne.

 

Pointe-Noire, le 22 Février 2019

Pour cette série de rencontres, le Directeur général du GUOT a tout d’abord reçu une délégation de la fédération Unicongo, conduite par son président Christian BARROS, avec qui il a échangé sur deux points importants, à savoir, l’ajustement de la tarification des services, notamment celle de la TI et la relance dans les mois à venir des réunions trimestrielles avec l’ensemble des partenaires du GUOT, sur les questions de facilitation de passage portuaire.

Au sujet de la tarification des services, le Directeur général du GUOT a fait savoir à ses interlocuteurs, qu’elle résulte des grandes décisions prises lors de la session budgétaire du conseil d’administration 2019 du Guichet Unique des Opérations Transfrontalières, au cours de laquelle le constat du défaut de financement du GUOT par l’Etat, a été fait par les administrateurs. Une délibération portant sur le nouveau business model du GUOT a ainsi été prise pour permettre au GUOT de préserver les acquis obtenus par le Congo en termes de facilitation des échanges commerciaux.

Après avoir écouté le directeur général du GUOT et ayant bien compris les raisons évoquées, le président de la fédération Unicongo Christian BARROS a marqué l’accord de son organisme à respecter la démarche du GUOT, qui vise l’objectif de préserver et maintenir la plateforme du GUOT (SEG).

En effet, la redevance informatique au cordon douanier, ressource sensée représentée 70% du budget du GUOT depuis 4 ans a été aléatoire. L’entreprise doit sa survie aujourd’hui grâce aux prestations de service dont le budget rend difficile le renouvellement des équipements, la maintenance de l’infrastructure informatique et le renforcement des capacités des agents.

Le directeur général du GUOT  a conclu ce point en expliquant le lien indéniable qui existe entre la qualité de service tant recherchée par les partenaires et la nécessité d’engager de gros investissements dans le renouvellement des équipements.

Concernant les réunions des partenaires, la nouvelle a été bien accueillie par Unicongo qui voit en cette initiative, une occasion de mieux prendre en compte les préoccupations des partenaires du GUOT.

Dans les jours à venir, le Directeur général du GUOT fera une importante communication à l'endroit des professionnels du secteur de l'import- export et du transit. Cette communication la vulgarisation de la délibération prise par le conseil d'administration du GUOT.

 

 

 

Liste des News