Enjeux

L'avènement de l'économie numérique et son conséquence sur le développement des échanges dématérialisés nécessitent l'instauration de la confiance entre les différents acteurs en relation.

Elle s’accompagne également de nouvelles exigences, notamment en matière de confiance et de valeur juridique.

Dans la vie courante la plupart des transactions (e-gouvernement, e-commerce, e-banking, etc…) reposent sur une « confiance » acquise par un contact physique mais dans le cybermonde cette relation de proximité est rompue.

La signature électronique est devenu aujourd’hui un outil incontournable dans de nombreuses situations, à commencer par les solutions de dématérialisations de procédures.

Aussi simple dans son usage qu’une signature manuscrite, elle permet la validation et l’archivage de documents à valeur probante.
Le certificat et la signature électroniques apportent une solution au problème de sécurité que pose potentiellement tout transfert d’informations par Internet.

Etat des lieux au Congo

En tant que Autorité de Certification Racine au Congo, le GUOT a la charge d’assurer, pour le compte de l’Etat Congo, la régulation, le contrôle et le suivi des activités liées à la Certification électronique, comme le décrit le décret 2014-596 du 03 novembre 2014 portant règlementation de la signature électronique au Congo. Une mission essentielle qui ne peut se faire sans  le déploiement de la PKI, socle du développement sécurisé des services en ligne en général et du commerce électronique en particulier.

La PKI est un écosystème indispensable pour la confiance en l'économie numérique, en ce sens qu'elle permet de garantir la sécurité des données à travers l'identification, l'authentification des partenaires dans leurs transactions, l'intégrité et la confidentialité des données échangées, ainsi que la non-répudiation des messages ou transactions.

Aujourd’hui grâce avec la mise en place d’Infrastructure Nationale à Clé Publique, les entreprises, administrations et la population congolaise pourront échangées en lignes, des informations sécurisées. Ce permettra le développement de l’économie numérique au Congo.

Le GUOT représente le plus haut niveau de confiance dans le domaine de la certification électronique et de la sécurité des transactions et des échanges électroniques tels que :

  • Le e-commerce
  • L’e-banking
  • Le e-business
  • Le e-gouvernement...

La fonction du GUOT consiste à sécuriser les transactions et l’authentification des différents acteurs.

Rôle du GUOT en tant qu’Autorité racine

Premièrement, le rôle du GUOT consiste principalement à :

  • Délivrer des autorisations d’exercice aux éventuels prestataires de services.
  • Contrôler et auditer les prestataires ;
  • Délivrer des certificats numériques aux prestataires publics et privés.
  • Mettre en place les accords de reconnaissance mutuelle avec les autorités de certification électronique étrangères.
  • Réguler la circulation de l’information électronique.

  Retombés de la PKI

la Pki est un instrument indispensable pour la confiance en l’économie numérique, en ce sens qu’elle permet de garantir la sécurité des données à travers l’identification, l’authentification des partenaires dans leurs transactions, l’intégrité et la confidentialité des données échangées, ainsi que la non répudiation des messages ou transactions. »
L’infrastructure à clé publique va permettre de faire en toute sécurité les transactions électroniques, de consulter en toute sécurité votre compte, de faire vos opérations bancaires et même le transfert d’argent »

Bases réglementaire

Décret n° 2014-596 du 03 novembre 2014 portant réglementation de la signature électronique en matière d’échanges électronique
Article 4: La signature électronique a la même force probante que la signature manuscrite. Elle est opposable au juge, par défaut de preuve contraire.

Article 5: La signature électronique réalisée sur la base d’un certificat qualifié de conformité et créée par un dispositif sécurité de création, ne s’applique que si les certificats numériques ont été proposés par les autorités de certification accréditées par le guichet unique des opérations transfrontalières, en tant qu’autorité de certification racine de l’Etat congolais.